Recycler ses déchets

  • Recyclage du plastique :

En ce qui concerne le recyclage, il y a deux types de plastique : les PET (pour Polyéthylène Téréphtalate), c'est-à-dire les plastiques transparents et les PEHD (pour Polyéthylène Haute Densité), généralement opaques.

Après le tri par les consommateurs et collecte, les plastiques sont séparés en trois catégories : PEHD (opaque), PET clair et PET foncé. Ces plastiques sont alors mis en balle et expédiés aux centres de régénération. Un tri supplémentaire et un prélavage éliminent les éléments indésirables et séparent les matériaux suivant leur densité.

Le plastique est alors broyé en paillettes incorporées dans la fabrication de nouveaux emballages ! 

  • Recyclage du papier et du carton :

Le recyclage du papier et du carton est pratiqué depuis de nombreuses années. Papier et carton sont faits de fibres de bois biodégradables, recyclables et non-toxiques. Il est donc possible de les composter, de les valoriser énergétiquement en les brulant et de les recycler. Il est préférable de recycler papier et carton de cette manière car cette opération peut être réalisée de nombreuses fois, ce qui est plus efficace.

Pour que le recyclage du papier et du carton soit correctement effectué, il faut les trier en prenant garde aux produits à emballage mixte papier-plastique. C’est pourquoi certains organismes refusent les enveloppes à case et en papier kraft car ces dernières peuvent contenir du papier-bulles.

Papier et carton non salis et non fragmentés (pour permettre les opérations de manipulations) sont triés puis réduits en pulpe pour séparer les fibres de cellulose et éliminer les produits résiduels. Cette pulpe est ensuite purifiée et désancrée pour éliminer les composants chimiques du papier comme les colles, les vernis et les encres. La pâte à papier ainsi obtenue est alors égouttée et séchée avant d’être transformée en bobines qui serviront à la production de nouveaux emballages cartons et de feuilles de papier.

  • Recyclage du verre :

Le recyclage du verre est beaucoup plus simple que le recyclage du papier, car le verre peut se recycler à l’infini. Son caractère minéral et inerte en fait un matériau non-dangereux et très stable. Si le recyclage n'était pas pratiqué, il lui faudrait plus de mille ans pour se dégrader dans la nature !

Il y a deux méthodes pour valoriser ces déchets : les réutiliser s’ils sont intacts ou recycler leur matière première. Sans surtriage, c’est-à-dire de tri du verre en fonction de sa couleur, le verre recyclé obtenu est coloré. Seul un traitement séparé des verres incolores et colorés permet d’obtenir à nouveau du verre incolore.

  • Recyclage des métaux :

Lorsqu'on parle recyclage des métaux, on fait le plus souvent référence au recyclage de l'acier et de l'aluminium. Abandonné dans la nature, l’acier rouille et disparaît en 5 à 10 ans !

Recyclé sous forme de ferrailles, il fournit 47% de l’acier français. L’aluminium, quant à lui, est 100% recyclable, et ce à l’infini. En le recyclant, on économise 95% de l’énergie nécessaire à la production de l’aluminium première fusion.